Menu:

Latest news:

30.03.2010:
Stéfano got his Master!

15.03.2010:
ERAD 2010 in Passo Fundo.

19.01.2010:
Mission in Berlin.

20.12.2009:
João Lima has been accepted in PhD.

Links:

Instituições

Mission à Porto Alegre

Sur cette page, quelques conseils pour nos visiteurs… Voir aussi cette autre page qui contient des informations plus générales sur le Brésil, son économie et sa culture, avec des liens externes.

J´ ai fait un petit plan de la situation sous GoogleMaps. Vous pouvez y trouver la localisation de la plupart des informations que je donne ci-dessous.

Argent

La monnaie brésilienne est le Real. Son cours a oscillé ces derniers mois entre 1,8 R$ == 1 US$ et 2,5 R$ == 1 US$ (avec une tendance à la baisse du Real depuis septembre). La cotation en euro passe par celle du dollar. La Banque du Brésil donne la cotation officielle (et à jour) en ligne.

Porto Alegre est une très grosse ville (près de deux millions d’habitants) et bénéficie d’une situation géographique intéressante, entre l’Argentine, l’Uruguai et le pays-continent qu’est le Brésil. Mais elle n’est pas encore une capitale internationale comme São Paulo ou Rio. En pratique, cela veut dire que l’anglais n’est pas si courant… et que retirer de l’argent avec une carte de crédit internationale n’est pas trivial. L’un des meilleurs endroits est l’aéroport (à 20 minutes en taxi du centre-ville). Il y a moyen de le faire près des hôtels que j’indique ci-dessous, mais il ne faut pas s’attendre à pouvoir retirer de l’argent n’importe où. Par contre, les paiements par carte chez les commerçants fonctionnement normalement.

Il est conseillé de ne pas porter trop d’argent sur soi. Avec 50 reals en poche, on passe facilement la journée et peut aller n’importe où en taxi. Les hôtels sont toujours équipés de coffres (dans les chambres) pour y laisser des espèces ou des cartes bleues.

Hôtels

Il y a évidemment beaucoup d’options. L’université UFRGS a des accords avec une quinzaine d’hôtels. Ceci dit, je recommande directement deux d’entre eux :

Téléphoner

Le préfixe international du Brésil est 55. Chaque région a de plus son propre préfixe ,celui de Porto Alegre étant 51. Vient ensuite un numéro de 8 chiffres (dont le premier sera 8 ou 9 pour un portable). Pour un appel local de Porto Alegre vers Porto Alegre, il suffit de taper les 8 derniers chiffres (par exemple: 3018 3636 pour l’hôtel Master). Depuis une autre région (par exemple depuis São Paulo ou Rio), il faut utiliser un opérateur de longue distance, par exemple le 021, puis taper le code de la région, puis les 8 chiffres, ce qui donne sur mon exemple : 021 51 30 18 36 36.

Pour appeler du Brésil vers la France, il faut composer : 00 21 33 4.76.xx.xx. Le double zéro initial est l’appel international. Le 21 est l’indicatif d’un des opérateur de téléphonie du Brésil qui permet l’international. Il y en a d’autres, par exemple le 23. À partir du 33, c’est le numéro français.

Sécurité

Le ministère des affaires étrangères français donne des consignes de sécurité de base pour les voyageurs au Brésil. Il est certain que le pays est moins sûr que la France. Il est certain aussi que l’on vit très bien dans une ville comme Porto Alegre. La probabilité d’être victime est plus grande qu’en France, mais reste faible. Quelques précautions supplémentaires permettent de ne courir quasiment aucun risque :

Si vous ne sortez pas seul (par exemple si vous voyagez avec un collègue), le risque d’agression est vraiment quasiment nul. De toutes façons, la gentillesse des Brésiliens les conduira sûrement à ne vous laisser presque jamais seul. Il est usuel ici de raccompagner les invités en voiture jusqu’à la porte de l’hôtel.

Restaurants

La nourriture typique du Rio Grande do Sul (l’État dont Porto Alegre est la capitale) est le churrasco, le barbecue King size. Vous n’y échapperez pas et les churrascarias sont très réputées. Elles se sont d’ailleurs exportées dans tout le pays et il n’est pas rare qu’à Rio ou São Paulo les visiteurs s’y essaient – bien que les Gauchos, les gens du Sud, jurent que seule la viande d’ici est la bonne.

On trouve aussi beaucoup de restaurants d’origine italienne et allemande, à cause de la colonisation européenne du siècle dernier. Partout, les fruits sont à déguster, en particulier sous la forme de jus de fruits pressés (“suco natural”).

Je vous renvoie vers le plan GoogleMap pour une liste et localisation des restaurants autour des deux hôtels mentionnés ci-dessus.

Lignes de bus

En général, les gens vont vous proposer de vous emmener en voiture. Néanmoins, le campus de l’UFRGS où se trouve la faculté d’informatique est le terminus de plusieurs lignes de bus : 343 Campus Ipiranga, Agronomia, D43 Universitário, T8 et T10… Les deux premiers passent au centre de l’avenue João Pessoa (voir GoogleMaps), à quelques minutes à pied de l’hôtel Master ou Embaixador. Le trajet dure 25-30 minutes. En plus des bus, Porto Alegre a un système de navettes appelées “lotação”, et la ligne “Partenon” passe aussi dans l’avenue João Pessoa.

Les navettes s’arrêtent sur demande le long de leur trajet et coûtent 3,10 reals. On y paie en sortant. Elles sont un peu plus rapides, et plus confortables. Les bus coûtent 2,10 reals et sont très convenables aussi.

Le seul problème est que les lignes ne sont pas indiquées aux arrêts. Il faut donc savoir où aller prendre le bus, et être rapide pour lire sa destination affichée au dessus du chauffeur. Il est recommandé, la première fois, de le faire avec un collègue de Porto Alegre.

Une fois sur le campus…

Pour avoir un plan commenté et accéder à l’Instituto de Informática,
veuillez consulter la page en anglais s’il vous plaît.

Fri Apr 02 16:48:12 -0300 2010